Témoignage Software Test Engineer | Objective International

Software Test Engineer

JOKE SERROELS

DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS
Commencé à Objective Janvier, 2018

 

Décembre, 2020 – Après avoir travaillé 16 ans dans une entreprise pharmaceutique, je cherchais un poste de testeur similaire, mais plus près de chez moiC’est incroyable d’avoir trouvé une offre d’emploi sur LinkedIn qui semblait être faite pour moi et qui se trouve à 5 minutes de chez moiLes premiers entretiens avec le DRH, mon futur chef d’équipe et le responsable se sont déroulés dans une atmosphère détendue et je me suis tout de suite sentie à l’aise. Toutes les pièces du puzzle semblaient se mettre en place. De plus, je pouvais continuer à travailler à temps partiel pour faire encore du bénévolat en dehors de mon travail et pour garder assez de temps pour la famille. 

Mon expérience est que tout le monde chez Objective puisse dans une certaine mesure trouver sa propre voie. Beaucoup de trains passent et on peut choisir si on saute dedans ou pas. J’ai commencé purement comme testeur de logiciel. Cette fonction était déjà assez variée et comprend d’une part le test des nouvelles fonctionnalités programmées dans le pack. Chaque bouton est testé avant de sortir. D’autre part, j’avais indiqué en postulant que j’aime aussi former le nouveau personnel. C’est quelque chose qui m’apporte beaucoup de satisfaction et c’est agréable d’apprendre à connaitre de nouveaux collègues. J’ai pu intégrer le processus de formation et je coordonne maintenant les formations que nous allons mettre sur pied de manière classique ou par e-learning. Le parcours d’e-learning est totalement nouveau et il a fallu tout commencer à zéro, mais c’est vraiment un défi formidable à relever.

Comme depuis cette année Objective a aussi commencé à travailler avec Agile, on m’a aussi demandé si je voulais revêtir le rôle de scrum master. Cela signifie que je dois essayer de faire fonctionner l’équipe de développeurs de manière optimale en introduisant les réunions, en les laissant se concerter sur ce qu’ils trouvent bon dans la collaboration et sur ce qui peut encore être amélioré. En tant que scrum master, je dois rester la plus neutre possible dans la préparation des réunions, ce qui me convient très bien, ce qui me demande davantage d’audace car c’est vraiment un défi.

C’est donc très varié, et les jours passent toujours incroyablement vite, ce qui est un excellent signe.

Comme je l’ai déjà expliqué, j’ai seulement repris des rôles. Ce qui est bien c’est que l’on écoute quelles sont nos ambitions personnelles au niveau de la direction de l’équipe, du responsable et récemment même du nouveau PDG, et que l’on en tient compte si possible. Je pense que le plan fonctionne très bien pour toutes les parties, car les travailleurs qui font un travail qu’ils ont pu partiellement concevoir et choisir sont encore plus motivés et rien ne les arrête.

 

Objective se trouve dans une phase ambitieuse de croissance et dont l’objectif est d’avoir une renommée plus internationale. C’est seulement possible si tout le monde collabore et communique bien. Le parcours d’e-learning peut certainement jouer un rôle important dans la formation des nouveaux travailleurs, des partenaires externes et des clients.

Il y a énormément de souvenirs amusants quand on pense à toutes les activités qu’Objective organise pour ses travailleurs : des weekends de teambuilding, des apéros et des fêtes temporaires, le petit déjeuner de Pâques, … En outre, avec Slack, il est toujours possible de faire des blagues.

Lors de la première réunion avec toute la firme, nous devions nous présenter et j’ai dit que j’étais accro au chocolat. Depuis lors, c’est souvent utilisé pour me taquiner et pour « m’acheter » pour faire une tâche. Il y a vraiment une bonne ambiance entre collègues.

Other employer stories