Témoignage Junior Software Engineer | Objective International

Jr. Software Engineer

BART WULLAERT

À commencé à Objective Septembre, 2019.

 

Novembre, 2020 – Après mon année de maîtrise, je voulais me perfectionner en tant que programmeur. J’ai fait des études de Sciences industrielles électrotechniques/d’automatisation et beaucoup de mes cours s’y rapportaient et j’y ai pris goût. Je connaissais déjà Objective avant de postuler. J’avais déjà rencontré l’entreprise lors de bourses d’emploi et la démo fablab avec les M&M est quelque chose dont je me souviens. Après des recherches complémentaires, je me suis rendu compte qu’Objective pouvait m’offrir une bonne position de débutant, ainsi que la possibilité de travailler à l’étranger. C’était aussi un gros point positif pour moi de pouvoir jouer un rôle dans une PME de taille moyenne où la mentalité est familiale et qui a une croissance exponentielle comme perspective d’avenir.

Au cours de mes premières semaines chez Objective j’ai suivi une formation très approfondie, au cours de laquelle on m’a expliqué les principaux sujets de l’ensemble logiciel. Ce fut très utile d’apprendre à connaitre le logiciel avant de pouvoir commencer le « vrai » travail plein d’assurance. Ce fut non seulement instructif, mais aussi un bon moyen pour faire la connaissance de tous les autres débutants. Puis, au cours des semaines suivantes, le véritable travail a commencé, c’était en fait la suite de la formation. J’apprenais toujours de nouvelles choses et il me fallait un peu de temps avant de faire la même chose une deuxième fois. Mon job est très varié à cause de l’ensemble très vaste et il n’est donc certainement pas répétitif. Après la formation générale, j’ai encore suivi d’autres formations sur les procédures (fonctionnement Agile) dans le poste. 

La semaine de travail est très normale pour moiChaque jour, j’ai une réunion debout avec mon équipe lors de laquelle nous nous informons mutuellement de ce que l’on fait et des choses qui doivent encore se passerLes tickets des clients sont répartis et suivis au sein de l’équipe. Le but est que nous travaillions de manière autonome et que lorsque nous avons un problème, nous puissions toujours demander conseil au directeur technique pour des questions spécifiques au projet ou aux autres membres de l’équipe pour des questions techniques générales. Toutes les deux semaines, il y a aussi une réunion plus importante (par sprint). On y discute des points positifs et négatifs de ce sprint. En fonction des projets sur lesquels je travaille, je reste parfois un jour sur placeJe m’y occupe principalement de l’assistance technique comme du suivi des customisations effectuées. 

 

Ce que j’aime dans le travail chez Objective, c’est l’ambiance qu’il y règneOn ne peut jamais la prévoir à l’avance, mais c’est pour moi tout de même un facteur important dans le choix de l’emploi. L’ambiance est familiale et en dehors du travail, on organise aussi des choses. A midi, on mange ensemble et on apprend également à mieux connaitre les collègues d’autres équipes. L’entreprise est aussi très accessible. Les 6 semaines de formation que j’ai suivie en sont un bon exemple. On ne le voit pas souvent dans d’autres entreprises. Même après la formation, on n’est pas énormément mis sous pression. On bénéficie de la liberté nécessaire pour chercher soi-même les choses et on reçoit un retour constructif en cas d’erreur. En outre, il y a aussi une certaine flexibilité dans le travail que l’on doit faire. J’ai déjà remarqué chez des collègues qu’il est possible d’évoluer vers une autre fonction et que l’on tient compte des souhaits des travailleurs. De plus, on peut choisir par ticket ce que l’on veut faire, c’est l’avantage de travailler avec Agile.   

Other employer stories